LOZERE (2014)


Après l'enchantement de l'an dernier, je ne pouvais que revenir passer ma semaine de retraite  en  Lozère, à Châteauneuf-de-Randon,  pour passer le réveillon , en décembre 2014.  Cette fois, Thierry me rejoint pour tester sa resistance au grand froid en vue de son voyage en Russie en février....j'en profite aussi pour préparer moi aussi mon séjour en Lettonie. Grands moments d'émotion dans cette région sauvage et très dépaysante. Du grand air , une cheminée et  l'ambiance magique de ce petit village isolé. 

Pour les photos du séjour, cliquer sur le lien ci-après:   ​Les photos du séjour


JOUR 1 : Chemin de ronde et tour du village de Châteauneuf de Randon.

Départ du village de Chateauneuf de Randon. Je suis  les quelques lavoirs en partie gelés , les panneaux indicateurs de la riche histoire du village , pour rejoindre une vieille auberge en bas du village. Petite sortie en plein blizzard, pas un bruit, personne dehors, le vent qui siffle.J'adore. ​​



JOUR 2 :  Circuit  vers Arzenc de Randon.

Environ 13 km , circuit nommé "La fontaine du Guesclin ", balisage vert. 
 Depuis le village , je descends  vers le ruisseau, je remonte par la fontaine où Du Guesclin aurait bu de l'eau trop froide entraînant sa mort.  Joli coin sous la neige. Je remonte ensuite vers les Gardilles où les nombreuses congères gênent ma progression. Je rejoisn des pistes forestières vers Chantelouve, coin paumé où l'on peut faire du cheval en été je crois. Arrivée au village d'Arzenc de Randon. Très joli et pittoresque. Je passe ensuite à Arranchet, très isolé, puis sur des crêtes panoramiques avant de descendre sur la route de Granouillac.De là je rentre par un sentier tout plat  jusqu'au pied du village. Très belle balade , limite au niveau de la neige. 


JOUR 3 : Sentier des Fées et Circuit de l'Evèque ( 7 km,depuis Fouzillac) 
Je refais avec Thierry le même sentier que l'an dernier (4,3 km près de St-Flour-de-Mercoire), avec cette fois-ci beaucoup plus de neige.

Superbe petite forêt en  bordure de la RN. De beaux chaos granitiques recouverts de mousse, de beaux arbres, vraiment sympa et très facile. Un endroit reposant où l'imagination aime à divaguer.  
Puis je refais le circuit  vers le Cheylard , sur les chemins et à travers les forêts enneigées. Belles atmosphères dans les bois. Beau petit village isolé de Cheylard l'Evèque, sur le sentier de Stevenson. Belles vues depuis la Chapelle de Notre-Dame-de-toutes-les-Grâces. Un sentier facile, reposant et très dépaysant avec la brume et le ciel bas. Que du bonheur. Et le plaisir d'un bon feu !  



JOUR 4 : Vers les sources de l'Allier et le sommet de la Gardille.
Nous garons la voiture sur la pente sud du col qui monte vers la fôret de Mercoire. Beaucoup de vent, vraiment et températures glaciales. Les bois sont très enneigés et l'atmosphère glacée. Nous cherchons et trouvons les sources de l'Allier, isolées dans la poudreuse. Belles vues depuis le sommet des montagnes, à environ 1500m. Bon feu réparateur en contrebas après un échec dans le haut de la forêt ( briquets qui ne s'allument pas!) . Superbe journée dans une ambiance polaire inédite pour moi. 

 
JOUR 5 : Tour du Lac Charpal

Je ne pouvais que le refaire tellement j'avais adoré l'an dernier. 
Très plat et facile. Un must , vraiment. Entre Canada et Alaska, on se croit vraiment ailleurs qu'en France. Isolement total en hiver, pas un bruit et quel beauté que ce plan d'eau tout gelé. 9 km pour le tour et un peu plus car ons'est garés sur une route forestière non loin du lac. La montée s'est faite par Laubert. Superbe route, à peine praticable sans chaines.  De nombreux bancs sur le parcours, des pontons sur les tourbières, des vues sur le Truc de Fortunio (point culminant de la Margeride) , des sentiers au milieu des  sapins enneigés...tout pour se sentir entièrement dans la nature.


 
JOUR 6 : La réserve des bisons d'Europe.
Nous partons vers Ste-Eulalie dans le nord de la Margeride. Immenses plateaux et routes panoramiques. Je trouve par chance une place dans un traineau pour faire la visite d'une heure dans le parc aux Bisons. Unique. Seul endroit d'europe occidentale pour les voir en condition naturelle. J'apprécie vraiment ce transport écologique et l'ambiance un peu Jurassic Park avec ces grilles automatisées pour rentrer dans la réserve. On est vraiment très près des animaux, c'est vraiment impressionant et indispensable pour les amoureux de la nature. Thierry pendant ce temps fait le tour de la région, se perd pendant que je l'attends à la tombée de la nuit autour de mon feu improvisé, dans la forêt.Belle journée.Le Margeride est un must, tellement dépaysant. 



La ​​​vidéo  du séjour ( 12 minutes) avec les feux, le vent , la neige,  le réveillon et les bisons.