PRAGUE ET LA REPUBLIQUE TCHEQUE

POURQUOI LA REPUBLIQUE TCHEQUE ?

Je ne connaissais pas du tout l'Europe de l'Est avant ce voyage. J'écoutais beaucoup de gens de mon entourage parler de la beauté de Prague. Je cherchais de plus un voyage assez facile à organiser et peu cher. La République Tchèque , par sa variété et sa proximité, m'a de suite attiré.

L'EQUIPE
Ce voyage a été ,en partie, réalisé seul. J'ai quand même profité , à Prague , et pendant une semaine de l'appartement qu'une partie de ma famille louait. A ce propos ils avaient trouvé une super location en plein centre à un prix défiant toute concurrence (environ 60 euros la nuit pour 3 ou 4 ) . J'ai aussi été rejoint par Thierry vers la fin du séjour.

PLAN DU CARNET DE ROUTE

ITINERAIRE ET ORGANISATION

En une quinzaine de jours il est possible de vraiment bien visiter Prague et de découvrir rapidement quelques unes des plus belles régions du pays, que ce soit en Bohème ou en Moravie. Je montre sur la carte les lieux visités.

PERIODE
Je suis parti au mois d'avril. La période est idéale pour être assez tranquille à Prague et dans les grands lieux touristiques. Certains sites de province sont cependant fermés ou ouvrent juste à cette période.
Le climat m'a un peu surpris. J'ai eu très froid , sous le grésil, les premiers jours à Prague.
Pour en savoir plus sur le climat : le site de Météo Consult.

NIVEAU
Très facile à organiser. Aucun stress. Le seul problème viendrait de l'anglais , si vous ne le parlez pas.

HEBERGEMENT ET BUDGET (2006)
Je n'ai pas payé plus de 16 euros pour dormir et dans l'ensemble je n'ai pas été déçu par l'hébergement...même à Prague .
La nourriture reste peu onéreuse mais pas d'une grande finesse. Quant à l'accueil dans les snacks, il est très variable mais peut être un peu agressif.
L'ensemble m'est revenu à environ 700 euros pour 15 jours ( dont 250 pour l'avion) sans se priver mais sans non plus manger au restaurant. Le budget visite est conséquent mais indispensable .
Voir le taux de change .

QUELQUES LIENS UTILES
Pour préparer et compléter ce voyage j'ai utilisé certains sites ( la plupart ont une partie traduite en anglais) :

Dans le genre livre je conseille aussi le célèbre "Utz" de ​ Bruce Chatwin , un régal.

PRAGUE






​Jour 1
: Après un voyage très serein, j'arrive à Prague sans stress particulier. Du ciel, la vision du pays n'est pas extraordinaire : de salles immeubles, des inondations... Je trouve rapidement mon auberge de jeunesse , le Traveller's Hostel, dans un quartier sympa. Très bon accueil. Grande battisse dans laquelle je partage mon dortoir avec une dizaine de personnes. Je pars ensuite en fin de journée pour explorer la ville. C'est magnifique…on dirait un marché de Noël avec ses odeurs. Les restaurants et bars sont très accueillants. " Some might say " d'Oasis et je m'arrête devant un bar pour savourer. Je serpente la tête en l' air, lentement, et m'arrête au pont Charles pour manger les sandwichs made in France. J'en profite pour téléphoner à ma famille pour savoir s'ils me rejoignent et les pousser à venir. Je donne rendez vous au Zoo demain avec Lenka ,locale rencontrée sur le net, depuis la France. . Au lit vers 22h 30, le moral au plus haut.

Jour 2: Pas une très bonne nuit : le temps que tout le monde se couche et il est plus de minuit, certains très peu discrets mettant le souk dans le bruit et la lumière. Levé vers 7 h 30. Je pars directement au ZOO où j'attends un peu ma rencontre tchèque. Je semble être le seul français dans le coin. Le temps est superbe, la visite s'annonce très agréable. Lenka et ses amis arrivent. Ils organisent des sorties pour les enfants de leur village. Je passe la journée à traîner avec eux . Seuls 2 parlent anglais, j'apprends quand même beaucoup sur leur pays. Puis ,vers 16 h , je les quitte pour continuer ma ballade dans la vieille ville. Je dois rencontrer Amina (autre rencontre internet) à 19h à "Muzeum", sous le cheval. Je me pose des questions sur les gens alentours pour savoir qui elle est . Très bon contact. C'est une des 20 expatriées du Mali qui étudie l'agronomie ici depuis 3 ans. On mange dans une cafétéria un repas tchèque ( goulash et knedliky pour moi) . Le service est expéditif et peu aimable, une constante lors de ce voyage. Nous poursuivons par une promenade dans la ville : Pont Charles, Quais, Mala Strana pour finir , avec difficulté , dans un pub libre. Fille très intéressante. Nous parlons beaucoup de l'Afrique . J'irai au Mali c'est sûr ! Super journée pleine d'émotions. J'adore l'ambiance.

Jour 3: Réveil vers 9 h après une bonne nuit. Visite de la Ville Juive. Les rues sont tranquilles. Beaucoup de sérénité. La visite comprend 6 sites. La première, la synagogue Espagnole me comble d'émotion puis j'enchaîne les autres sites, parfois dans la foule. Seul au cimetière je retrouve l'ancienne cité. Je fini vers midi et décide de visiter la Nouvelle Ville (théâtre, quais..). Repas sur une place au bord de la rivière. Froid, mal à la tête et un peu de fatigue. Puis remontée vers Mala Strana depuis le sud. Visite des jardins Vrtba. Tranquille. Super vue et peu de monde. Visite de l'église contenant la petite vierge Marie en cire pour qui les espagnols vouent un culte. J'apprends ensuite que Caroline, maman et Thierry arriveront demain ce qui modifiera un peu mon programme. Temps gris et toujours froid. Sommeil. Visite des jardins Palffy .
Super . Retour par les jardins du château parc la rue Nerudova. Ambiance campagne dans les environs. Très bucolique .Retour par les berges, le Pont Charles. Fatigué, un peu malade. Je passe la soirée au bar de l'auberge et pense partir demain pour Karlovy Vary. Grosse et belle journée.

Jour 4: Après une très bonne nuit je me lève à 8h et décide, vu la pluie, de rester. Visite du Musée Narodni. Immense. Jamais vu autant de pierres, de fossiles et d'animaux. Il y a tout peut être trop ! Mais c'est très bien fait. Sale temps dehors, très froid et pluvieux. Visite du musée Mucha. Très agréable et intéressant. Deux hot dogs dévorés ,abrité sous un porche, puis visite du sous-sol de la maison municipale. Très sympa, tout en Art nouveau. Tout ce que je voudrais visiter étant fermé, j'erre et me réfugie face au Pont Charles ,dans un café. J'attends une réponse des Français ou un SMS. Après une longue attente... toujours rien. Je visite le Clémentinum. Génial, en particulier la grande bibliothèque toute droit sortie du "Nom de la Rose". Grande émotion. Super vue de la ville depuis les toits. Je repars chercher mon sac à l'auberge et décide de les attendre à leur appart : Ujedz 42, telle est l'adresse. Sans nouvelles, je vais y attendre dans le froid jusqu'à 21 h 30 ! J'ai sonné dans tout l'immeuble, interrogé les gens…Personne n'était au courant de ces français louant un appartement. Je commence à me dire qu'il faut partir trouver une chambre quand ils arrivent enfin. Leur portable était éteint , ils me croyaient hors de Prague. Ouf ! Au lit vers 23h. J'ai évité la galère de peu.

Jour 5: Levé vers 8 h. Visite seul l'abbaye de Strahov avec encore une très belle bibliothèque. Temps toujours froid. Montée agréable dans la campagne. Visite du quartier derrière le château avec Notre-Dame-de-Lorette (sympa, trésor religieux…). Je rejoins les autres pour la visite du Château. Visite de la Cathédrale Saint Guy ( montée raide au sommet du clocher mais très belle vue ). Visite du château, de la ruelle d'Or. Beaucoup de monde mais cela passe assez bien. Retour par les jardins du palais. Je révise mes classiques avec eux : Pont Charles et Vielle Ville. Bon repas à la cantine tchèque malgré un service toujours aussi expéditif puis retour à l'appart par les ruelles. Encore une riche journée. Au lit vers 22h 30. Je décide de partir demain visiter la région.

CHATEAU DE KONOPISTE

Jour 6: Levé 7 h30. Bonne nuit. Achat du petit déjeuner et de trucs à manger à la boulangerie puis métro et bus pour Benesov. Accès facile à ma destination. De suite c'est une autre vision du pays : gens moins "classe", coins plus délabrés. Je marche environ 2 km pour atteindre le château de Konopiste, ayant été la demeure de François Ferdinand d'Este. Beaucoup de scolaire, si bien que je ne peux pas visiter avant 2 h 30. Je décide donc de me balader dans le parc. C'est tranquille et agréable seul dans la forêt (traces de neige). Visite glaciale du château de 13 h à 14 h. On n'est que 7, très sympa. Visite de la salle des trophées et des salons de réception. Retour par la forêt puis longue attente dans le froid . Arrivé à Prague ,je visite le quartier de Vysherad (cimetière où sont enterrés Mucha et Dvorak). Retour par les remparts de l'ancienne forteresse puis par des ruelles pour retrouver les French à l'Hôtel Europa. J'ai super faim et cela caille. Gros repas pâtes ce soir et au lit vers 22 h 30. Bonne journée au vert et dans le calme. Problème pour m'organiser …ce séjour prolongé à Prague rend mon planning plus compliqué.

Plus de photos du château de Konopiste. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

PLUS DE PHOTOS DE KONOPISTE

KARLOVY VARY

Jour 7: Levé vers 7 h20 . Je pars pour Karlovy Vary en bus. Un peu de mal pour trouver le départ des bus. 2 h30 de voyage à travers une campagne ressemblant au Limousin. Paysages encore ternes, les sommets sont encore enneigés et les tons bruns dominent. Des français râlent derrière. Arrivée vers 11h20, je me décide un retour vers 18h (en fait je finirai bien avant). Temps mitigé mais avec mes 4 épaisseurs cela va aujourd'hui. C'est une ville genre Luchon mais en plus classe. Promenade le long d'hôtels 5 étoiles et de fontaines où les gens boivent avec d'amusantes carafes. Beaucoup de russes dont certains au style bizarre. Je traverse la ville d'un pas lent et arrivé au bout je monte derrière l'hôtel Pupp pour atteindre un promontoire à 560 m d'altitude. Montée tranquille, seul dans la forêt. Au sommet belle vue depuis une tour sur la ville. Paysages vosgiens. Puis je flâne dans les rues. Pas grand chose à faire de plus en attendant le bus. Bonne journée tranquille en chasseur de photo. Bien pour l'atmosphère. Retour à l'appartement vers 20 h30. Un peu de lessive puis ils arrivent tard. On mange et au lit vers 23h30.

Plus de photos de Karlovy Vary. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

​PLUS DE PHOTOS DE KARLOVY VARY

TEREZIN

Jour 8: Levé vers 7h30. Un peu d'internet pour planifier mon séjour puis départ in extremis pour Terezin que j'atteins en environ 1 h de bus , traversant la Bohème du nord ,parsemée de quelques collines pointues. Visite de la petite forteresse qui servit de prison pour la Gestapo puis de zone de transit pour les camps . Peu de monde, visite émouvante, ambiance " Liste de Schindler " . Visite passionnante durant laquelle on retrouve l'ambiance de ce passé douloureux. Visite de la grande forteresse, qui servit de ghetto, et du musée du ghetto. Ville un peu fantôme, quelques vieilles skodas par ci par là. Grand silence, propre à la réflexion. Retour sur Prague en fin de journée puis en vitesse je pars pour le Statni Opéra voir " Carmen ". J'y arrive juste, les autres arrivant encore plus en retard. Très beaux décors, 4 actes et 1 entracte. Une ancienne élève de 2nde est juste derrière moi (" j'aime la physique " entends-je). Retour en traînant par les ruelles. Rangement, au lit vers 0h30. Je pense partir demain un peu plus loin dans les régions.

Plus de photos de Terezin. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

PLUS DE PHOTOS DE TEREZIN

PRAGUE

Jour 9: Finalement je reste. Gros petit déjeuner. Visite de Saint Nicolas (grosse église baroque monumentale). Un peu d'Internet puis je les rejoins pour glander au bord de l'eau face au pont Charles. Grand beau temps et risque de coups de soleil. Repas sandwich sur une vilaine place en attendant Thierry qui est parti chercher les clés de la pension de ce soir. Vers 14 h on range les sacs à l'appartement puis on part visiter le musée des Arts Décoratifs. Sympa mais je m'ennuie vite et prends une bière au bar avec maman pour attendre Caroline. Puis remontée dans la foule pour atteindre la ruelle d'Or où on fait quelques achats de verrerie. Descente et toujours du shopping (cristal de bohème). Soirée restaurant dans une taverne. Très copieux et bon. Retour en traînant dans les rues. Tout le monde est bien ici et repousse le moment du départ. Bonne nuit sur le canapé- lit, à l'insu des propriétaires de l'hôtel.

CESKE BUDEJOVICE et CESKY KRUMLOV

Jour 10: Réveil vers 8h30. Stratagème pour éviter de montrer que nous sommes 4 et non 3. Petit déjeuner, valises puis Thierry fait diversion pour que je m'éclipse et les retrouve en bas. Puis on se traîne avec les sacs jusqu'à la maison municipale. Je les quitte alors et part en bus pour Ceske Budejovice. Pas de stress. Visite, sac sur le dos de la ville dans laquelle je traîne 4 heures. C'est joli, parfois comme Prague et bien moins touristique….mais je n'y resterai pas dormir. Je déjeune de pâtisseries au bord de l'eau. Montée à la tour pour observer la place et la ville. Transfert pour Cesky Krumlov. Très belle petite ville entourée d'une rivière impétueuse. Peu de monde dans le centre et auberge de jeunesse sympa. Jolies balades dans ces rues pavées à l'ambiance médiévale . Très bon repas dans un petit restaurant moyenâgeux. Balade pleine de sérénité dans la ville la nuit autour du château. Je rentre vers 22h30 à l'auberge pour prendre un verre devant un concert avec 2 canadiennes. Au lit vers 23 h30 mais beaucoup de bruit jusqu'à tard dans la ville.

Plus de photos de Ceske Budejovice. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

CESKE BUDEJOVICE

CESKY KRUMLOV

Jour 11: Levé vers 8h30. Internet. Visite du Château et de ses jardins. Bonne visite…classique. Puis bus pour Telc à 12 h30. Très bon bilan de mon petit séjour. Arrivée vers 15h 30. Les paysages de Moravie sont plus boisés et sauvages qu'ailleurs. Toujours un peu de neige ce qui me surprend , vue l'altitude inférieure à 500 m. Arrivée peu engageante à la gare des bus de Telc mais je trouve vite sur la belle place une super pension (16 euros) . Un grand appartement pour moi tout seul. La ville est déserte et en travaux , ce qui est un peu dommage. Rien mangé depuis ce matin, 3 pâtisseries me sauvent vers 16h. Balade autour du lac. Arrêt paisible au bord pour écrire les cartes. C'est paumé et authentique. Je traîne en savourant et part pour visiter la vieille ville. Soirée tranquille (pizza + télé) dans le confort et le silence. Je suis bien dans le rythme du voyage et ai l'impression d'être là depuis tellement de temps. La France est loin et c'est bon !

Plus de photos de Cesky Krumlov. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

PLUS DE PHOTOS DE CESKY KRUMLOV

TELC ET BRNO

Jour 12: Très bonne nuit. Réveil en musique devant un gros petit déjeuner à 8h30. Déçu, le château est fermé. Je me promène alors autour du village. Départ pour Brno, grosse ville aux abords peu engageants que j'atteins en 2 heures de bus. Je pars direct à l'office de tourisme qui me trouve une chambre dans un quartier un peu craignos. Cette ville me rappelle Birmingham. Le centre est moyen. Visite des quelques églises, de la cathédrale. Rien à voir avec Prague. Internet où je me rends compte que je vais peut être rater Thierry. Tout ferme à 18 h ici, je galère pour trouver à manger pour le soir. Je rentre tôt car le quartier, avec ses locaux (que l'on nommerait "gitans" chez nous) au coin des rues, commence à craindre. Soirée match de foot dans la chambre. De loin l'étape la moins enrichissante mais c'est une image du pays que je m'attendais à avoir...donc tout va bien.

Plus de photos de Telc. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

PLUS DE PHOTOS DE TELC

BRNO, LITOMYSL et PRAGUE ...

Jour 13: Levé vers 8 h après une bonne nuit. Je pars avec mon gros sac pour le Château. Dure montée , je transpire dans mes Caterpillar. Le château n'est pas ce que a quoi je m'attendais. C'est en fait un ensemble d' expos , intéressantes , à l'intérieur du château. Certaines, sur l'art en particulier, m'endorment. En plus je suis le seul alors tous les gardiens me suivent et m'aident. Pas indispensable. Je quitte la ville pour Litomysl vers 12 h …avec 3 gâteaux dans le ventre .Cela suffira pour les 2 heures de trajet. La campagne est ici un peu différente : des villes usines puis de grandes étendues sans forêt. Assez monotone. Visite rapide de Litomysl car tout y est fermé. Balade sympa dans la ville de Smetana . C'est une très belle ville dans l'esprit de Telc mais les voitures et le monde en plus. Très peu de touristes quand même. Je me décide donc à rentrer sur Prague pour retrouver Thierry après avoir fait le plein de gâteaux et de pizzas. Encore du trajet : beaucoup de gibier dans les champs, de la pollution dans les bois, pas de bruit dans le bus…Très différent de l'Equateur en fait. Arrivée à Prague avec plaisir : je me retrouve comme chez moi. En plus je trouve un mot de Thierry à la réception. Encore une fois on ne s'est pas loupé. Il est à l'Opéra, je l'attends en rangeant et en mangeant. L'auberge est moins sympa que le Traveller's. Il arrive puis on traîne pour qu'il trouve à manger dans les rues. On cherche un bar pour finalement rentrer vers 0h. Un regret , nous aurions pu boire un coup avec Amina mais des problèmes de SMS nous en ont empêché.

Plus de photos de Brno et Litomysl. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

PLUS DE PHOTOS DE BRNO ET LITOMYSL

PRAGUE

Jour 14: Réveil vers 8 h après une bonne nuit. Thierry part pour Terezin . Je pars pour le musée de l'armée. Grosse bâtisse communiste où je suis le seul touriste. Visite intéressante pour comprendre l'histoire du pays. Visite du mémorial de la ville tout proche. Immense bâtisse en béton surplombant la ville. Maintenant cela sent un peu un passé révolu. Tranquille, je prends mon temps en redescendant vers les quartiers de Vitkov et Vinohrady. Passage au pied de la tour de la télévision (219 m) Rien d'extra mais une atmosphère, la Prague authentique. Métro pour le château où je commence par les jardins Wallenstein. Super . Puis visite des jardins royaux et balade jusqu'à la colline de Petrin. J'ai l'impression d'être là chez moi et depuis très longtemps. Visite de l'observatoire (taches du soleil, vues à la grosse lunette). Redescente bucolique par la colline remplie de gens dans les prés . A la recherche de souvenirs, je ne trouve rien qui m'attire. Je rentre vers 18 h 30 à l'auberge où Thierry me rejoint vite. On repart en ville chercher un restaurant puis un sms d'Amina m'apprends qu'elle nous attendait à midi pour manger…Je suis très gêné et désolé. On cherche par tous les moyens à la joindre : machines en panne, ,net, sms. Thierry se fait presque insulter par la serveuse du hot dog des rues : " Ketchup or mayonnaise! ? ". Vraiment pas cool l'accueil des commerçants. On se retrouve finalement à Mustek vers 21 h ,avec sa copine éthiopienne, et finissons dans un bar. On rigole pas mal surtout quand il faut lui parler anglais. Retour lent vers l'auberge pendant lequel nous hésitons pour une visite dans un cabaret mais on n'est pas dans l'ambiance. On essaye d'aider quelques jeunes belges ivres à calmer une situation .Retour vers Oh30 . Bonne nuit. Réveil vers 8H. Affaires puis départ avec Thierry jusqu'au métro. Retour sans encombres jusqu'à Dausse où j'arrive vers 20 heures.

Plus de photos de Prague. Cliquer sur les photos pour agrandir et quelques indications.

PLUS DE PHOTOS DE PRAGUE

LA VIDEO DU VOYAGE

Une remasterisation de mes vieilles vidéos.Quelques jours à Prague puis visite de Karlovy Vary, Cesky Krumlov, Litomysl, camp de Terezin....

CONCLUSION

Je reviendrai sûrement à Prague .Une ville magnifique, tellement préservée, et vraiment une des plus belles villes que j'ai pu visiter. C'est un très bon voyage de printemps avec quelques bons moments d'émotion. Je comprends bien mieux cette Europe du Milieu et son histoire ( la guerre, les juifs, les camps, l'empire Austro-Hongrois).
Quinze jours permettent une bonne approche des sites. Il manque par rapport aux derniers grands voyages l'émotion donnée par la nature sauvage mais ce n'était pas le but recherché.

LE POUR : La culture, la tranquillité, l'organisation facile, le côté varié du voyage ( seul, avec Thierry, avec les Français, avec les étrangers), Prague ( vraiment super !
LE CONTRE : Le peu de rencontres, le problème de la langue, l'accueil, le dépaysement peu présent , le manque de paysages marquants.